Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 19:28
www.ensemble-fdg.org contact@ensemble-fdg.org

www.ensemble-fdg.org contact@ensemble-fdg.org

Voir les commentaires

Repost 0
Published by gérard JAMME
commenter cet article
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 11:31
Repost 0
Published by gérard JAMME
commenter cet article
7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 19:12

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

7 avril 2017

 

EuropaCity : premier désaveu

après le débat public !

 

Le 24 mars 2017 la CDPENAF* du Val d’Oise a voté très majoritairement contre la révision du PLU de Gonesse ( 7 contre, 2 abstentions et 2 pour )

L’objectif principal de cette révision vise à permettre l’urbanisation de 260 hectares du Triangle de Gonesse pour l’implantation du centre commercial et de loisirs EuropaCity. Cette commission, présidée par le préfet du Val d’Oise, se compose outre des représentants des collectivités locales, de la Chambre d’agriculture, des syndicats agricoles et forestiers, des chasseurs et des associations d’environnement.

Depuis l’annonce du projet en 2010, grâce à la technique du saucissonnage, le projet de centre commercial et de loisirs EuropaCity sur le Triangle de Gonesse pouvait donner l’impression d’une irrésistible avancée : arrêté préfectoral de création de la ZAC du Triangle de Gonesse, déclaration d’utilité publique de la ligne 17 nord du réseau Grand Paris Express avec sa gare en plein champ et le début de l’expropriation des terres agricoles, révision du plan de servitudes aériennes du Bourget pour que la construction d'Europacity puisse s'affranchir des normes de hauteur en vigueur. C’est en tout cas le premier vote défavorable à EuropaCity.

Bien que ce vote ne soit que consultatif, beaucoup s'accordent à penser que c'est un désaveu de taille, qui fait suite aux deux avis très critiques de l’Autorité environnementale sur le projet de ZAC Triangle de Gonesse et sur la ligne 17 Nord, au rapport incisif du Conseil général de l’environnement et du développement durable remis à la ministre du Logement et de l’Habitat durable, ainsi qu'aux 80% d’avis opposés au projet, exprimés lors du débat public par les différents acteurs économiques, sociaux et environnementaux.

A noter que dans la même période l'architecte Jean NOUVEL, auquel les promoteurs du Grand Paris aiment souvent se référer, écrivait dans le journal LE MONDE une Tribune libre qui a connu un grand écho. Après bien d'autres architectes et urbanistes, Jean NOUVEL admet que"la mutation douce de nos villes sera la raison d’être de l’architecture du XXIe siècle" et qu'à cette fin il est nécessaire et urgent de "protéger" et "sanctuariser les terres agricoles et forestières contre l’expansion urbaine".

Collectif Pour le Triangle de Gonesse

Contacts :
Bernard Loup, président :
06 76 90 11 62 - bernardloup@wanadoo.fr
Mail : cptg@nonaeuropacity.com

Voir les commentaires

Repost 0
Published by gérard JAMME
commenter cet article
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 12:13

Mercredi dernier est paru l’appel, à l’initiative de la Fondation Copernic et de syndicalistes du ministère du travail, pour défendre le droit du travail et surtout le faire protecteur des salarié-e-s. Si nous portons ensemble cette campagne, alors ne sont pas inéluctables les régressions proposées par le rapport Combrexelle et la future loi Valls (dont le cadrage sera dévoilé mercredi prochain).
Nous appelons à des réunions publiques pour défendre le droit du travail partout. Pour tout contact et pour les monter : willypelletier@gmail.com

Le meeting de lancement se tiendra lundi 9 novembre à 19h, salle Croizat, Bourse du Travail République.

La campagne a d’ores et déjà son site, élaboré par Fatima-Ezzahra Ben-Omar :https://cqfddutravail.wordpress.com/
On peut s’y procurer la dernière Note de la Fondation Copernic :https://cqfddutravail.wordpress.com/2015/10/07/decryptage/

Bref, c’est parti, ne laissons pas passer ces nouvelles attaques contre les droits des salarié-e-s, des précaires, des chômeur-e-s, et qui percutent les femmes en premier lieu. Nous pouvons gagner.

Bien amicalement,
La Fondation Copernic

------

POUR UN DROIT DU TRAVAIL PROTECTEUR DES SALARIÉ-E-S :
NON AU RAPPORT COMBREXELL
E !


La construction du Code du travail en France est issue d’un siècle entier de grèves et de négociations. Les lois et les conventions internationales concernant les durées légales, le Smic, les conditions de travail, les institutions représentatives du personnel, la santé, l’hygiène, la sécurité, et les droits attachés aux licenciements sont le fruit des combats passés. Il en est de même de la construction du statut de la fonction publique.

À peine les lois Macron et Rebsamen votées, le gouvernement compte engager, en suivant les préconisations du rapport Combrexelle, une réforme qui peut changer la nature du Code du travail et transformer la fonction de la négociation collective. La volonté affichée de simplification dissimule un projet de déréglementation qui vise à affaiblir les droits des salarié-e-s en élargissant les possibilités pour la négociation d’entreprises de déroger au Code du travail en défaveur des salarié-e-s.

Ne nous y trompons pas. L’ensemble des salarié-e-s est visé. Le premier ministre préconise le même breuvage pour la fonction publique : « Il faudrait un rapport Combrexelle pour la fonction publique. » D’ores et déjà un agent sur cinq est soumis au système du contrat. Et Macron affirme que le statut des fonctionnaires n’est plus ni « adéquat » ni « justifiable ».

En réalité le droit du travail n’a jamais été aussi complexe que depuis que se sont multipliées les dérogations à la loi en faveur du patronat. Le but du Medef et du gouvernement n’est pas de simplifier le droit du travail. Il est de mettre en cause la légitimité de la loi, de liquider définitivement le principe de faveur, qui prévoit que les accords d’entreprises ne peuvent déroger aux accords de branche ou au Code du travail que s’ils sont plus favorables aux salarié-e-s. Le but est de mettre la négociation collective au service de la compétitivité et des employeurs et d’aboutir à un Code du travail facultatif pour sa plus grande partie. Le rapport Combrexelle va même jusqu’à prévoir qu’un accord collectif puisse primer sur « l’intérêt individuel » du salarié-e concrétisé par son contrat de travail. Sont donc remis en cause par ces propositions tant les acquis collectifs des salarié-e-s que les avantages individuels des contrats de travail.

Le respect des droits des salarié-e-s est un choix politique qui concerne toute la société, il doit donc faire l’objet de décisions s’appliquant à toutes les entreprises. La négociation collective est nécessaire pour prendre en compte les situations diverses. Elle doit rester un complément au service des salarié-e-s et non pas se substituer à la loi. Le droit du travail, hélas, est le moins enseigné, le moins connu, le plus dénigré, le plus fraudé, alors qu’il est le plus essentiel, le plus vital pour 18 millions de salarié-e-s. Réduire les droits des salarié-e-s, c’est aussi par contrecoup s’attaquer aux chômeurs-euses, aux retraité-e-s, aux jeunes qui débutent une activité professionnelle.

La justification première du droit du travail, contrebalancer le pouvoir patronal, reste plus que jamais d’actualité. Face aux tenants d’une simplification du droit du travail au travers d’un droit avec le moins possible de lois, de juges, de sanctions, nous défendons un droit du travail avec davantage de droits pour tous et toutes les salarié-e-s, leurs représentant-e-s, les comités d’entreprise (CE), les comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), des médecins du travail non soumis au patronat, et davantage d’inspecteurs-trices du travail avec une garantie d’indépendance. Nous voulons un droit du travail plus accessible, plus effectif, avec un accès au juge facilité, des sanctions réelles et rapides des violations aux règles qu’il prévoit.

Nous refusons tout ce qui renforce la soumission des salarié-e-s à l’exploitation patronale. Ensemble, nous appelons à faire campagne contre les projets annoncés par le gouvernement, visant à réduire et à subordonner les droits des salariés aux exigences des entreprises. Nous appelons à expliquer, à mobiliser, à empêcher par toutes actions utiles que le patronat et le gouvernement liquident un siècle de combats. Pour un droit du travail protecteur des salarié-e-s ! Que le progrès social l’emporte au travail, pas l’exploitation féroce !

La campagne unitaire, à l’initiative de la Fondation Copernic et de syndicalistes du ministère du Travail, sera lancée lundi 9 novembre, salle Croizat, bourse du travail République, à 19 heures, avec les syndicalistes, les personnalités, les partis et élus, les salarié-e-s, qui se mobilisent ensemble pour défendre le droit du travail. Venez nombreux.

Retrouvez l’appel dans l’Humanité


LES 100 PREMIERS SIGNATAIRES :

Catherine Achin (politiste), Bruno Amable (économiste), Geneviève Azam (Attac), Ana Azaria (Femmes Égalité), Ludivine Bantigny (historienne), Stéphane Beaud (sociologue), Fatima-Ezzahra Benomar (Les effronté-e-s), Loïc Blondiaux (politiste), Laurent Bonelli (politiste), Jacques Bidet (philosophe), Patrick Bruneteaux (sociologue), Mireille Bruyère (économiste), Claude Calame (anthropologue), Christophe Charle(historien), Isabelle Charpentier (sociologue), Deborah Cohen (historienne), Philippe Corcuff (sociologue),Pierre Cours-Salies (sociologue), Thomas Coutrot (Attac), Laurent Davezies (économiste), Laurence de Cock (historienne), Marielle Debos (politiste), Caroline de Haas (féministe), Marine de Lasalle (politiste), Christine Delphy (féministe), Monique Dental (féministe), Paul Dirckx (sociologue), Josepha Dirringer(juriste), Emmanuel Dockès (juriste), Cédric Durand (économiste), Guillaume Etievant (Fondation Copernic),Nathalie Ethuin (sociologue), Éric Fassin (sociologue), Anne Fretel (économiste), Jean Gadrey (économiste),Franck Gaudichaud(politiste), Dominique Godineau (historienne), Bertrand Geay (sociologue), Didier Gelot(économiste), Ozgur Gun (économiste), Jean-Marie Harribey (économiste), Odile Henry (sociologue), Michel Husson (économiste), Sabina Issehnane (économiste), Sophie Jallais (économiste), Fanny Jedlicki(sociologue), Esther Jeffers (économiste), Anne Jollet (historienne), Pierre Khalfa (Fondation Copernic),Danièle Kergoat (sociologue), Razmig Keucheyan (sociologue), Michel Koebel (sociologue), Rose-Marie Lagrave (sociologue), Christian Laval (sociologue), Frédéric Lebaron (sociologue), Catherine Leclercq(sociologue), Olivier Lecour Grandmaison (historien), Rémi Lefebvre (politiste), Philippe Légé (économiste),Patrick Le Moal (Fondation Copernic), Dominique Lhuillier(psychologue), Wenceslas Lizé (sociologue),Frédéric Lordon (économiste), Michael Lowy (sociologue), Jonathan Marie (économiste), Christiane Marty(féministe), Gus Massiah (Aitec), Gérard Mauger(sociologue), Hélène Michel (politiste), Julian Mischi(sociologue), Christian de Montlibert(sociologue), Robi Morder (juriste), Corinne Nativel (géographe), Olivier Neveux (professeur d’esthétique du théâtre), Ugo Palheta (sociologue), Willy Pelletier (Copernic), Irène Pereira (sociologue), Elsa Peskine (juriste), Roland Pfefferkorn (sociologue), Louis Pinto (sociologue),Dominique Plihon (Attac), Bernard Pudal (politiste), Cécile Rabot (sociologue), Emmanuel Renault(philosophe), Jacques Rigaudiat (économiste), Michèle Riot-Sarcey (historienne), Daniel Rome(Attac),Catherine Samary (économiste), Yasmine Siblot (sociologue), Arnault Skornicki (politiste), Charles Soulié(sociologue), Henri Sterdyniak (économiste), Maya Surduts (Cadac), Suzy Rojtman(CNDF), Lucie Tanguy(sociologue), Albena Tcholakova (sociologue), Annie Thebaud-Mony(sociologue), Julien Théry-Astruc(historien), Sylvie Tissot (sociologue), Christian Topalov(sociologue), Aurélie Trouvé (économiste), Jacques Sauvageot (ITS), Morgan Sweeney (juriste), Florence Weber (sociologue), Cyril Wolmark (juriste)…



Repost 0
Published by gérard JAMME
commenter cet article
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 09:43

Ensemble, faisons du 8 octobre 2015

une puissante journée de mobilisation et de manifestations !

Répondant aux demandes des organisations patronales et plus particulièrement du Medef, des actionnaires et des marchés financiers, le Gouvernement multiplie les attaques contre le monde du travail. Ses mesures dans les branches professionnelles du commerce le montre et c’est pourquoi nous sommes pleinement solidaires et partie prenante des luttes des salariés concernés.

Ainsi, les prochaines lois de finances et de financement de la Sécurité sociale organiseront une nouvelle baisse massive de la dépense publique.

Cœurs de cible des politiques d’austérité, les politiques publiques et les services publics de l’Etat, des collectivités territoriales et de la santé font l’objet d’attaques sans précédent.

La revue des missions et la réforme territoriale ont pour objectif d’abandonner ou de privatiser toute une série de missions de service public, au détriment du service rendu aux usagers, de ramener à la portion congrue les services publics de proximité implantés sur le territoire national. A l’évidence, certains veulent aussi en finir avec le Statut général des fonctionnaires.

Dans le même temps, les pouvoirs publics poursuivent les attaques contre les droits et les garanties collectives du monde du travail.

Dans le prolongement des lois sur la compétitivité, des lois Macron et Rebsamen, le Gouvernement entend ainsi s’attaquer au Code du travail avec de nouvelles attaques contre le contrat de travail, les modalités d’organisation et de réduction du temps de travail, les salaires et le SMIC.

Il s’agirait aussi de créer les conditions d’une insécurité sociale généralisée en amplifiant la remise en cause de la hiérarchie des normes c’est-à-dire la primauté de la loi, du Code du travail imposant que les accords de branche et les accords d’entreprise soient plus favorables aux salariés.

Alors que le chômage est de plus en plus massif, qu’explosent les inégalités, la précarité et l’exclusion sociale, que le droit au logement est refusé à des dizaines de milliers de familles, que l’insuffisance des salaires, des minimas sociaux, des pensions est de plus en plus criante, il nous faut imposer d’autres choix.

Pour mettre fin aux politiques d’austérité, augmenter les rémunérations, créer des emplois, réduire le temps de travail, défendre et améliorer le Code du travail, reconquérir la protection sociale, développer les investissements en assurant la nécessaire transition écologique, développer les services publics, les salariés, les privés d’emploi, les retraités sont appelés à manifester le 8 octobre 2015 par les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires, l’UNEF et la FIDL.

Le Collectif 3 appelle les salariés, les privés d’emploi, les retraités, à faire du 8 octobre 2015 une puissante journée de mobilisation et de manifestations.

Paris, le 21 septembre 2015

Repost 0
Published by gérard JAMME
commenter cet article
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 09:34
Repost 0
Published by gérard JAMME
commenter cet article
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 09:20

POUR LIRE- CLIQUER CI-DESSUS

Repost 0
Published by gérard JAMME
commenter cet article
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 10:05

Droit au Logement

Fédération Droit Au logement – 29 Avenue Ledru-Rollin 75012 Paris
tél : 01 40 27 92 98 • fax 01 42 97 40 18 • <http://www.droitaulogement.org/>
COMMUNIQUE
Paris le 23 septembre 2015

OCCUPATION de la TOUR CARA
150 personnes s’installent dans les étages supérieurs de la tour CA
RA
Rassemblement de soutien tous les soirs à partir de 18h
Création d’un comité de soutien

Depuis le 15 septembre, 150 personnes et familles occupent les derniers étages (à partir du 5e étage), de la tour CARA, à St OUEN, familles et personnes sans logis, expulsées de leur logement à Saint Ouen, et aussi à Pantin, et à Saint Denis.
Les occupants, constitués en comité DAL des habitants, soutiennent les résidents de ce FJT en lutte depuis 2 ans, et exigent le relogement de tous les habitants
...


Jeudi 24 septembre :

18h – Rassemblement de solidarité.
19h – réunion comité de soutien

Ci joint tract du comité DAL des occupants.

(ATTENTION !!, des informations calomnieuses et malveillantes circulent dans les réseaux sociaux, ayant pour but de diviser et affaiblir la mobilisation).

Droit au logement : http://www.droitaulogement.org/

DAL fédération est membre des réseaux :
NOVOX : Réseau international des mouvements de lutte des “sans” http://www.novox.org/
ATTTAC : Association altermondialiste contre la spéculation financière
PFLMS : Plate forme logement des mouvements sociaux

Repost 0
Published by gérard JAMME
commenter cet article
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 10:10

  • Le mardi 29 septembre 2015 à la bourse du travail rue du château d’eau à Paris, 19h Réunion publique avec la délégation grecs des dispensaires sociaux solidaires

A l’invitation du collectif solidarité france Grèce pour la santé, des collectifs 13eme et 14eme 4 Camarades, professionnels de santé ou non y participeront :

Theodoros Zdoukos, médecin engagé depuis le début dans le dispensaire de Salonique

Apostolos Kokkinis dentiste également à Salonique depuis le début.

Myrto Bolota responsable nationale de la solidarité pour tous

Matina traintaphyllou animatrice du dispensaire social de la ville de Peristeri proche d’ Athènes

Nous y ferons

Le point de la situation sanitaire

L’activité du mouvement des dispensaires

Leurs perspectives vus les événements de juillet et le nouveau parlement à venir

Et surtout la solidarité à développer avec le peuple grec et ses organes de résistance

Repost 0
Published by gérard JAMME
commenter cet article
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 10:01
LE FESTIVAL ALTERNATIBA 26-27 SEPT 2015 PARIS

LE FETIVAL ALTERNATIBA
https://alternatiba.eu/paris
Changeons le système, pas le climat !!
Samedi 26 et dimanche 27 septembre
Place de la Républiq
ue

Après un périple de 5600 km, 187 étapes et 6 pays traversés, le Tour Alternatiba fait son arrivée le samedi 26 septembre à Paris !

Cette date sera un moment important pour le mouvement associatif engagé dans la lutte contre le changement climatique. Elle sera l’occasion de converger et de montrer que la mobilisation s’intensifie, s’organise et avance à grand pas. Une convergence d’autant plus forte que l’arrivée du Tour se fera au cœur d’Alternatiba Paris, événement qui accueillera 50 000 personnes sur 2 jours autour des solutions pour le climat et dont vous êtes acteur.


https://alternatiba.eu/paris/le-festival-alternatiba
L'histoire de ALTERNATIBA : https://alternatiba.eu/paris/histoire-alternatiba
Programme de Samedi 26 : https://alternatiba.eu/paris/le-festival-alternatiba/le-programme-du-samedi-26-septembre-2015/
Programme de Dimanche 27 : https://alternatiba.eu/paris/le-festival-alternatiba/le-programme-du-dimanche-27-septembre/

Repost 0
Published by gérard JAMME
commenter cet article

Présentation

  • : alternative
  • alternative
  • : AUTOGESTIONNAIRES-FEMINISTES-ECOLOGISTES VERTS-ROUGES
  • Contact

WWW.ALTERNATIFS.ORG

                           

 

                         LES ALTERNATIFS

 

ORGANISATION POLITIQUE

40 RUE DE MALTE

PARIS 75011

TEL 01 43 57 44 80

 

MENSUEL:  ROUGE &VERT