Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 15:51

 

 

 

Je conteste ce rejet, illégal et discriminatoire, j'appuie le recours déposé à la Cour d'Appel de Versailles.

 

Marine MARTIN-PIGEON, Avocat au Barreau du Val d'Oise,

 

Je conteste le rejet, illégal et discriminatoire par le bâtonnier de la demande d'inscription au barreau de cette députée, J'approuve son combat pacifique, en faveur du droit du peuple palestinien à vivre dans un état indépendant dans les limites de 1967 au même titre qu’Israël Il est parfaitement respectable ,Etant observé qu'une mesure de boycott étant laissée à la libre appréciation de chacun son impact est purement symbolique C'est ce ,qui fait toute la différence avec un embargo effectué la suite d' une résolution des Nations J'appuie son recours déposé à la Cour d’Appel de Versailles

 

Stanislas Gall magistrat honoraire

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------

 

Je conteste le rejet, illégal et discriminatoire, de l'inscription au barreau des avocats du Val d'Oise d'Alima Boumediene Thiery et j'appuie son recours déposé à la Cour d’Appel de Versailles.

Son militantisme pour dénoncer les constantes violations du droit par l’État d'Israël n'est en rien " contraire à l’honneur, à la probité, aux bonnes mœurs… et aux respects des principes essentiels de dignité et de modération"

Bien au contraire ce militantisme est un acte civique remarquable, destiné à informer la population sur la politique de déni de droits que l'Etat d'Israël fait subir au peuple palestinien, politique qualifiée de crime d'apartheid par le Tribunal Russell sur la Palestine.

S'il existe des avocats dont l'inscription au barreau peut être contestée, ce sont des avocats tels que William Goldnadel, qui soutiennent cette politique d'apartheid dans les prétoires et plaident contre contre les militants qui dénoncent l’État d'Israël, qui pratique cette politique en toute impunité.

 

En tant que citoyen attaché à la justice et aux droits des peuples, et notamment en tant que citoyen juif, je suis pleinement solidaires d'Alima Boumedienne.

 

 

Jean-Guy Greilsamer,

membre du bureau national de l'Union Juive Française pour la Paix (UJFP)

 

------------------------------------------------------------------

 

  

Je conteste cettte INTERDICTION PROFESSIONNELLE POUR RAISONS POLITIQUES, ce rejet, illégal et discriminatoire et j'appuie le recours déposé à la Cour d’Appel de Versailles par Alima Boumédienne.

 

Omar Slaouti

 

  Je conteste ce rejet, illégal et discriminatoire, j’appuie le recours déposé à la Cour d’Appel de Versailles

 

J'ajoute que je trouve les positions éthiques de Madame Alima Boumédiène-Thiery remarquables de probité intellectuelles. Je connais pour avoir vécu cet empêchement d'aller de l'avant professionnellement ce processus profondément injuste et indigne d'une démocratie qui consiste à mettre en lumière des engagements politiques pour discréditer votre entrée dans une sphère professionnelle "réservée". Je n'ai pas pu devenir journaliste, exclue d'une école de journalisme et d'un contrat en alternance à Radio France parce que supposée et décrétée "islamo-gauchiste".

Outre le fait que le militantisme n'est pas une marque infamante et constitue aujourd'hui chez les gens éclairés bien plutôt une méthodologie d'être et de pensée qui consiste à être très exigeant sur les sources de l'information et à opérer une actualisation permanente des savoirs, le militantisme n'est pas incompatible avec l'exercice de fonctions comme celles d'avocat, de journaliste, de maçon, de chômeur, de médecin ou du métier d'homme. Nous avons connu des avocats très marqués à droite ou d'extrême droite. Eût-il fallu les empêcher d'exercer?

Bien plus partisan nous apparaît ce rejet dont fait l'objet Madame Alima-Boumédiene que nous savons capable d'exercer avec brio et indépendance et toute la force de sa pensée et de sa maitrise des règles du jeu républicain une profession qu'elle honorerait.

Nous déplorons cet acte discriminatoire et ne pouvons que constater que le sociologue Abdelmalek Sayad avait bien raison quand il écrivait " Exister c'est exister politiquement". Dans sa décision de ne pas inscrire Madame Boumédiene-Thierry au barreau sur la base d'éléments liés à son engagement politique , le conseil de l'ordre des avocats du Val d'Oise révèle en somme en creux ce qu’auraient dû être les positions légitimes et tenables pour une future avocate. Nous dénonçons cette position partisane et sectaire qui s'opère au détriment des compétences et de l’exigence de professionnalisme. Toutes qualités que Madame Boumédiène-Thiery possède par ailleurs.

Je soutiens pleinement Madame Alima Boumédiène-Thyery et me sentirai rassurée à titre de citoyenne de ce pays de la savoir réintégrée dans son droit entier, à exercer sa liberté de conscience en même temps que sa fonction d'avocate. Je trouve regrettable ce rappel à l'ordre d'un autre âge à caractère paternaliste, partial et qui dénote de la part du conseil de l'ordre des avocats du Val d'OIse une bien étrange conception du droit et de la démocratie.

A titre humain et personnel, je souhaite à Madame Boumédiène-Thiery beaucoup de courage dans cette épreuve et lui assure toute ma sympathie et ma volonté de la voir obtenir gain de cause parce que c'est une noble cause et que nous en sortirions tous vainqueurs. Ce serait l'assurance que nous vivons dans un pays où nous pouvons exister.

 

 

 

 

A ce titre, je la remercie de ce combat et de nous alerter ainsi.

J'espère aussi que cette opération d'intimidation n'érodera en rien ses capacités d'indignation sur les injustices de ce monde. Cette interdiction d'exercer est à mes yeux un chantage éhonté. Il s'agit bien d'intimer à Madame Boumédiène-Thyery l'ordre de se tenir à carreau et de ne pas se prononcer sur l'état du monde dans lequel elle vit, contre ce silence, elle aurait alors sa place parmi les avocats?

 

Sincèrement

Nadia Mokaddem

Médiatrice culturelle à Peuple et Culture Corrèze

 

Je conteste ce rejet, illégal et discriminatoire, j'appuie le recours déposé à la Cour d’Appel de Versailles d'autant plus que j'ai toujours apprécié son travail et la collaboration qu'elle nous apportait dans ntore travail pour la défense des droits des palestiniens

 

Claire Bertrand

membre de l'AFPS et d'Amnesty International

 

Je soutiens Alima Boumediene-Thiery et conteste le rejet discriminatoire de son inscription au barreau des avocats du Val d'Oise.

 

chantal Delmas (PCF et Front de gauche)

 

> Je soutiens Alima Boumediene-Thiery et conteste le rejet discriminatoire de son inscription au barreau des avocats du Val d'Oise.

 

Beltran Stéphan, conseiller municipal groupe des élus communistes -FASE. Montreuil 93100

>

J'apporte mon soutien à Alima BOUMEDIENE THIERY et m'élève contre la décision discriminatoire et scandaleuse du barreau des avocats du Val d'Oise à son encontre.

> Martine Goutte syndicaliste FSU

 

Je soutiens à Alima Boumediene Thiery et je conteste le rejet, illégal et discriminatoire,de son inscription au barreau des avocats du Val d'Oise.

J'appuie son recours déposé auprès de la Cour d’Appel de Versailles.

 

Étienne Doussain, Conseiller municipal Noisy le Grand (FASE)

 

Je soutiens Alima Boumediene Thiery et je conteste le rejet, illégal et discriminatoire, de son inscription au barreau des avocats du Val d'Oise. J'appuie son recours déposé auprès de la Cour d’Appel de Versailles.

 

Michelle Schneerson, militante associative à Argenteuil

 

 

 

 

-----------------------------------------------------------

Avec le Soutien : De la Ligue des Droits de l'Homme (LDH), du Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP), de la Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique (FASE), du Mouvement des Objecteurs de Croissance (MOC),des Alternatifs, des Alter-ékolo, d'EuroPalestine, de l'association Yallah, de l'Association Abna Philistine (Enfants de la Palestine), la section L.D.H. « Istres-Ouest Provence », de l'AFPS Nord-Pas de Calais, de l'association ÉGALITÉ, du Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient, du Collectif Citoyen de la Vallée de l'Oise 95,...

 

 

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 15:49

 

Abchiche Hacène, fonctionnaire territorial 95

ABDELLATIF HARIKI AGENT DE VOYAGES

adil fajry fonctionnaire militant associatif

Albano Cordeiro, économiste-sociologue, CNRS, retraité 75

Alexis Réjasse membre d'EELV bourgogne musicien

Ali el baz militant associatif

Andres Bryant, professeur d'espagnol au Lycée Boucher de Perthes d'Abbeville

Arlette Alvarenga -citoyenne militante pour l'application de la déclaration universelle des droits humains - Militante du Front de gauche

Armelle Gardien Enseignante Réseau Education sans frontières 92 92

Benoist Magnat Alterekolo 84

Benoît Borrits - Les Alternatifs IDF

Bernard Dreano, responsable d'un réseau international de solidarité internationale

Bernard Emmanuel Jacquin 31

Blandine Pélissier, comédienne, traductrice et metteure en scène 75

Borhan BOUREGHDA Avocat au Barreau de PARIS Docteur en Droit 75

BOUALEM BENKHELOUF president association le 93 au coeur de la republique

Boualem Snaoui - FASE 95 95

Brezillon Aurelia 93

BROUSSE DOMINIQUE - Yallah 95

Catherine Ballestero, militante MRAP

Catherine Huot enseignante en Seine Saint Denis 93

Catherine samary - Universitaire

Charles Beillard Président de l'Association Abna Philistine (Enfants de la Palestine)

Charles Leblon 30

Christian Darceaux - Front de Gauche- FASE 93 93

Christian Sunt - Mouvement des Objecteurs de Croissance

Christiane DEDRYVER, citoyenne IDF

Christine KICKI militante GA54-FASE 54

Claire Bertrand membre de l'AFPS et d'Amnesty International

Denise Hazebrouck

Didier Epsztajn, animateur du blog "entre les lignes entre les mots" IDF

Djamal Benmerad Journaliste, écrivain Bruxelle

Docteur MADJID SI HOCINE co president pour l'egagalite

Dr. Maher AL MUNAJJED - École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS-IISMM)

Edgar Blaustein Economiste

EL BAZ Ali - ATMF

ELIANE BENARROSH militante antiraciste

Elisabeth Bégard, éducatrice retraitée - Morlaix 29

Elya tila - Militante écologiste - Argenteuil 95

Fabienne GRIOLET Avocat Saint Michel 75005 PARIS 75

Farida Aarrass

Fatima HAR, présidente ATMF -PARIS75

Fatima ZIBOUH - Centre d'Etudes de l'Ethnicité et des Migrations (CEDEM)

François Brun

François Maillard Front de Gauche - FASE CAEN

François Paumier 9

Françoise Leblon 30

Genevieve Coudrais

Georges FAUVEL Enseignant retraité 14

Gérard ALBISER - Front de Gauche - GA54/FASE 54

Gérard Jamme - les Alternatifs 95

Ghislain Poissonnier

Gilles - MONSILLON - Front de Gauche - La FASE 95

Gilles Alfonsi Animateur des Association des communiste Unitaire (ACU) - Front de Gauche /FASE

Gilles LEMAIRE - Bureau d'ATTAC France 75

Gisèle Noublanche

Guy Brochard 75

Harro Roger van RANDWIJK (Informaticien)

Hélène TIMOLEONTHOS

Henri BRAUN Avocat

Hichem BY

Jacqueline Le Guen Enseignante retraitée 95

Jean BRAFMAN FASE, ancien conseiller régional d’Île-de-France

JEAN JACQUES BOISLAROUSSIE - Les Alternatifs 84

Jean Luc FAUCHE Alter-Ekolo Vaucluse

Jean Michel DELARBRE, militant RESF, membre du Comité central de la LDH 95

Jean Paul Schall - secrétaire de l'association Fosses-Bil'in-Palestine (95)

Jean-Claude Aparicio - section L.D.H. « Istres-Ouest Provence »

Jean-Claude Meyer Agrégé de philosophie 62

Jean-François Larosière - Président de l'AFPS Nord-Pas de Calais 95

Jean-Guy Greilsamer,membre du bureau national de l'Union Juive Française pour la Paix (UJFP)

Jean-Jacques RUE, Chargé d'animation Cinémas UTOPIA SAINT OUEN L'AUMONE 56

Jean-marc TAGLIAFERRI - EELV - Alter Ekolo

Jeannick Deltour - Groupe EELV - Pays de Lorient

Jean-Pierre Bigorgne Vice Président de Quimper Communauté

Jérôme Gleizes - exécutif d'Europe Ecologie Les Verts (EELV) 95

J-F Pellissier - vice-président groupe Front de Gauche & Alternatifs

Joël Frison

Joselyne Nadal - ATTAC- Collectif Vallée de l'Oise 38

Julien Dioudonnat - Front de Gauche - FASE St Denis 0

Kristina WAGNER Alter-ékolo

Louis Boulanger Ingénieur retraité

Luc Quinton - plasticien colleur d'histoires 75

Lucie Brocard, avocate au barreau de Paris

Malosse J-Olga Retraitée de l'enseignement

Marcel Meaufront, retraité Education Nationale FASE - Alter-ékolo

Marianne Rouxin, Bibliothécaire. Chambéry 94

Marie Aoustin - militante EELV - Paris 95

Marie Noelle Frery avocate Lyon

Marie-Claude Vignaud - Al Hamchari

Marie-Jo Parbot

Marie-Thérèse Dufour ex-inspectrice du travail, retraitée 75

Marine MARTIN-PIGEON, Avocat au Barreau du Val d'Oise

Martine Bourlier - Front de Gauche- FASE 95

Me Maurice Buttin, avocat honoraire à la Cour de Paris,

président du "Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient".

Meyer Jean Pierre Les Alternatifs

MF Cohen-Solal Militante de l'AFPS Paris-Sud (13e)

Michel TUBIANA (LDH)

Mohamed HAKKOU

Mohamed-Salah BOULABIZA Militant, Président d'Association Clichy-sous-bois 13

Mohammed BEN YAKHLEF - Respaix

Monique Crinon MR

Nadia Mokaddem Médiatrice culturelle à Peuple et Culture Corrèze IDF

NADJAR Ahmed, directeur du journal en ligne Med'In Marseille

Nicole Roger Retraitée E.N 93

NOËL Pierre, 65000 (Hautes-Pyrénées), simple citoyen.

Nohra BOUKARA Avocat

Nordine Saïdi - Porte parole d' ÉGALITÉ

Olivier Le cour grand maison - Universitaire 54

Ouassila Djaballah 93

Patrick Braouezec - Président de la communauté de Pleine commune- St Denis 95

Patrick Silberstein - Médecin 78

Philippe Le Clerre militant antiraciste et anticolonialiste

Philippe LECLERCQ ancien conseiller régional de Lorraine GA54-FASE

Pierre Cours Salies - Sociologue - Front de Gauche- FASE

Pierre Gayral, membre de l'exécutif des Alternatifs

Pierre GINESTE - Front de Gauche - FASE 78 67

Pierre NICOLAS Association des communiste Unitaire (ACU)

Rahim Rezigat - Agence de Promotion des Cultures et du Voyage

RALPH BENARROSH avocat retraite

Robert Valbon - metteur en scéne

Roger Billé

Roger Zandonella,commerçant

Sam Berrandou - Maire-Adjoint à St.Denis 95

Sandrine Charlemagne militante associative, écrivain.

Sébastien CLEE Maire-adjoint Bondy Seine-saint-denis IDF

Sidonie ROUFIAT Avocat

Sonia Fayman, membre de l'UJFP, d'IJAN, de la campagne BDS

présidente "des Amis du Théâtre de la Liberté de Jénine en Palestine occupée".

Sophie Pennincq - Front de Gauche - FASE 95 - Animatrice Collectif Citoyen de la Vallée de l'Oise 95

Stanislas Gall magistrat honoraire

Stéphane Lavignotte - Pasteur -Militant écologiste 75

Sylvette Amestoy élue EELV 95

Tarek BEN HIBA Conseiller Régional IDF- FASE/ Front de Gauche

Thierry JOHANNIN

Véronique Dubarry Adjointe EELV au Maire de Paris 75

Violette Daguerre Présidente (ACHR) commission arabe des droits humains

Zine-Eddine MJATI

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 15:18

affiche reoccup3-8951c-2cedc[2]

 

clip image001[1]

 

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 15:12

nd des landes copie

 

Notre-Dame-des-Landes

 

Stop à la répression ! STOP à l'aéroport !

 

 

 

Engagée depuis des années, la lutte contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes connait une nouvelle intensité. Elle repart de plus belle depuis que le 16 octobre le gouvernement a décidé d'expulser les habitants de la Zone à Défendre, sur laquelle doit commencer le bétonnage.

 

Contre un projet :

 

Inutile !

 

Une modification de l'aéroport actuel, très bien noté par l'aviation civile et loin de la saturation en vols, est possible pour résoudre les problèmes tels que le survol permanent de la ville de Nantes.

 

Nuisible !

 

Il va bétonner plus de 2 000 ha de terres préservées et nourricières, à quelques km de Nantes. Les surfaces agricoles disparaissent à grande vitesse dans notre pays ; les zones humides sont de précieuses réserves de biodiversité ; le déclin à terme des vols de courte et moyenne distance est une conséquence du pic de production du pétrole et des impératifs de la lutte contre l'effet de serre. Un tel projet est inconcevable en pleine crise écologique.

 

Insensé !

 

Au niveau de l'emploi il ne ferait que déplacer des populations, augmentant le déséquilibre Nord Loire/Sud Loire, et détruirait tout un réseau d'emplois liés à l'agriculture (au moins 600). Quant aux emplois liés à la construction, si tant est qu'ils puissent être locaux, ils seraient plus avantageusement créés en construisant des logements, des collèges ou autres structures de santé répondant à des besoins réels et urgents de la population.

 

Gaspilleur !

 

En pleine période restriction budgétaire et de mise en place de l'austérité institutionnelle par le vote inique du TSCG, le PS s'acharne à vouloir construire cet aéroport, qui ne servira qu'à engraisser le groupe Vinci, pieuvre malsaine qui étend ses tentacules vénéneux dans tous les coins du monde, toujours dans ce type de projets insensés, mégalomanes et destructeurs. Il n'hésite pas à transformer les forces de l'ordre en gardiennes des intérêts privés de Vinci, au prix d'une coûteuse opération de type militaire.

 

 

 

Ce modèle de développement basé sur le profit capitaliste, est une course au productivisme qui sacrifie terres, paysans et populations locales. Face à la répression, toute notre solidarité va aux premières victimes. Cette actualité nous amène à amplifier les résistances, la solidarité et les convergences avec tous ceux et toutes celles qui refusent l'avenir bétonné et les profits de Vinci.

 

Nous soutenons les initiatives de soutien à la lutte de Notre-Dame-des-Landes et appelons à rejoindre les comités de solidarité et de résistance pour stopper ce projet et faire reculer la multinationale et le gouvernement.

 

Le 17 novembre a lieu la manifestation de réoccupation des terrains évacués ; elle doit être la plus massive possible et suivie d'autres actions diverses et unitaires.

 

-Arrêt immédiat des expulsions et des destructions,

 

-Arrêt immédiat de la répression et de l'occupation de la zone par les forces de l'ordre.

 

Nous sommes dans une phase cruciale. Soit le gouvernement et son premier ministre Ayrault, s'acharnent et s'obstinent par la force à construire cet aéroport, et on assistera à une résistance citoyenne et populaire sur tout le territoire avec le soutien et la détermination de plus en plus d'organisations associatives, syndicales et politiques, qui fondent le terreau de la majorité des citoyens qui ont chassé Sarkozy et son gouvernement. Soit ce gouvernement et son président décrètent un moratoire sur tout le projet et acceptent de reconsidérer le projet dans son ensemble.

 

Au-delà, c'est un modèle de développement qu'il faut remettre en cause, celui qui au nom du profit et de l'inexorable besoin de déplacements aériens est prêt à sacrifier terres, paysan-ne-s et populations.

 

Capitalisme et productivisme constituent les deux faces d'un même problème. Nous voulons imposer une autre logique porteuse d'une alternative politique au social-libéralisme.

 

 

 

Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique (FASE), Gauche Anticapitaliste (GA), Gauche Unitaire (GU), Parti de Gauche (PG), Les Alternatifs,

 

 

Pour participer à la manifestation du 17 novembre à Notre Dame des Landes, inscrivez-vous dans un bus francilien à l’adresse suivante : bus17novembreparisidf@riseup.net

 

 

 

 

Le texte de l'appel format PDF-Cliquer ci dessous

 

http://ddata.over-blog.com/5/86/44/62/ND-es-Landes-alter-1.PDF

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 09:38

 

 

 

 

 

ALIMA BOUMEDIENNE (ex sénatrice) nous fait part d'une décision pour le moins surprenante du barreau des avocats du Val d'Oise concernant sa demande d'inscription .

Nous connaissions l'adage: «qui vole un oeuf ,vole un boeuf» mais ignorions que son militantisme pouvait interdire à une personne de défendre l'accusé(e) devant la justice .

Voilà un jugement dépourvu en la circonstance de fondement juridique et porteur d'un à priori intolérable de la part d'un organisme censé défendre la liberté d'expression.

Les alternatifs du Val d'oise se joignent à la protestation d'Alima Boumedienne et l'assurent de leur soutien.

 

Ci dessous le texte du communiqué de presse d'Alima Boumedienne:

 

LE CONSEIL DE L’ORDRE DES AVOCATS DU VAL D’OISE

DEVANT LA COUR D’APPEL DE VERSAILLES

 

 

 

Depuis décembre 2011, Alima BOUMEDIENE THIERY a déposé sa demande d’inscription au barreau des avocats du Val d’Oise… celle-ci lui est refusée malgré ses diplômes universitaires (Deug, Licences, Maîtrises, DEA et DESS, doctorat), sa formation de juriste et son expérience de 12 ans de parlementaire tant au Parlement Européen qu’au Sénat.

 

Que lui reproche le Conseil de l’Ordre des avocats du Val d’Oise pour lui opposer ce refus ?

 

Le Mémoire déposé par le Bâtonnier représentant l’Ordre des Avocats du Barreau du Val d’Oise ne remet pas en cause les conditions juridiques nécessaires à son inscription.

Néanmoins il indique que l’intéressée « exerce un militantisme efficace dans le cadre des ses activités politiques lequel apparaît contraire à l’honneur, à la probité, aux bonnes mœurs… et aux respects des principes essentiels de dignité et de modération… ».

 

Les actions pacifiques de boycott sont qualifiées « d’opérations de commando… invitant les clients à boycotter tous les produits venant d’Israël au nom de l’anti-sionisme ». L’appel au boycott des produits venant d’Israël est invoqué comme une incitation à la discrimination. Il convient de noter l’utilisation du terme « commando » par le Conseil de l’Ordre !!!

 

Le Conseil de l’Ordre des Avocats du Val d’Oise considère que, « même si ces faits n’ont pas été suivis de condamnation, il apparaît clairement que les missions engagées par Mme Alima BOUMEDIENE THIERY sont contraires aux principes de modération, de dignité et de probité…. et que ces agissements peuvent être constitutifs de qualifications pénales», bien que la Cour d’Appel de Paris ait confirmé que « le soutien au boycott pour des motifs politiques ne caractérise en aucun de ses éléments le délit de provocation à la discrimination, la haine ou la violence…. ». Ainsi, la Cour relève que « la critique pacifique de la politique d’un Etat relevant du libre jeu de débat politique, se trouve, aux termes de la jurisprudence de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, au cœur même de la notion de société démocratique ».

 

Ainsi, l’Ordre des Avocats du Val d’Oise n’hésite pas à commenter le jugement du 14 octobre 2010, précisant que « la relaxe est -sous entendu, seulement- due au vice de procédure », puis il fait mention d’une nouvelle instance engagée à l’encontre de Mme Alima BOUMEDIENE THIERY devant le TGI de Pontoise, audience renvoyée en septembre 2013, au mépris du principe fondamental de la « présomption d’innocence » dont il s’affranchit aisément, comme celui du droit à la liberté d’exprimer ses opinions politiques, reconnu à tout citoyen, y compris aux avocats.

 

Enfin, l’Ordre des Avocats du Barreau du Val d’Oise rejette la demande d’inscription au tableau des Avocats du Barreau du Val d’Oise de Mme Alima BOUMEDIENE THIERY, constatant que « son attitude, en ce qu’elle milite activement dans le cadre de l’incitation à entraver l’exercice normal d’une activité économique en visant de façon discriminatoire les producteurs et fournisseurs de produits en raison de leur appartenance à une nation, en l’occurrence ISRAEL, ne respecte pas les principes de moralité, de modération et de dignité nécessaire à l’inscription sur le tableau d’un ordre d’avocat. »

 

Mme Alima BOUMEDIENE THIERY conteste ce rejet qu’elle qualifie d’illégal et discriminatoire, et a donc déposé un recours à la Cour d’Appel de Versailles qui devra, en audience publique, nous dire si le fait d’être militante active et pacifique est contraire au respect des principes essentiels de la profession d’avocat !

 

  

 

 

 

Rendez Vous : Mercredi 14 novembre à 10 h à la Cour d’Appel de Versailles : 5 rue Carnot

- salle n°1 rez de chaussée Gauche (1ère chambre, 1ère section) - RER Versailles Rive Gauche -

 

 

 

Alima Boumediene Thiery

 

 

 

 

 

 

Communiqué de presse au format PDF  Ciquer ci dessous

http://ddata.over-blog.com/5/86/44/62/COM-PRESSE-ALIMA-B.-11-2012.PDF

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 19:20

 

 

MENACE DE L'IRAN OU CONTRE L'IRAN

 

 

Nous sommes maintenant « rassurés» : Nétanyahou a reporté de plusieurs mois la menace de frappes militaires sur l'Iran... Il attend le résultat des élections américaines tout en faisant son possible pour la victoire de Romney...

On est alors en droit de se demander pourquoi ce report après avoir proclamé sur tous les tons depuis des années que la menace nucléaire iranienne était à régler d'urgence... C'est l'occasion de revenir sur la question que beaucoup se posent: la menace nucléaire de l'Iran est-elle réelle?

 

Je voudrais aujourd'hui dire pourquoi c'est un faux problème. Il ne s'agit pas de légitimer les aspirations nucléaires de Téhéran (Je suis radicalement contre le nucléaire civil et militaire), il est plausible, probable, qu'il ait des ambitions militaires, mais l'Iran n'est certes pas le seul pays dans cette situation et son éventuelle acquisition d'une capacité nucléaire n'augmenterait pas selon moi les menaces dans la région dues à d'autres raisons. Par contre elle encouragerait la prolifération nucléaire dans tout le Moyen Orient, une prolifération lancée par le nucléaire israélien.

 

Fabriquer la bombe aujourd'hui est relativement simple, au moins pour un État: le problème principal est de se doter des matériaux fissiles nécessaires (la Corée du Nord l'a fait en trois ans en retraitant le combustible d'un petit réacteur). Les pays qui aujourd'hui diabolisent l'Iran sont les mêmes qui ont facilité le programme nucléaire de l'Inde et du Pakistan qui n'ont pas signé le TNP!

Le Brésil, l'Allemagne, le Japon pourraient réaliser une bombe en un rien de temps. Le double usage, le dual use, est intrinsèque à la technologie nucléaireqLJi naît et se développe comme militaire et le civil en est un sous-produit... Tous les pays qui ont eu une capacité minima ont eu des programmes nucléaires militaires, plus ou moins développés ou secrets, soutenus ou non par des puissances nucléaires selon leurs intérêts géopolitiques.

 

Aujourd'hui la menace principale vient des systèmes de défense antimissiles, un saut technologique considérable qui permet un système agressif très dangereux. C'est de ce système qu'Israël essaie de se doter avec l'aide des États-Unis. En fait le « secret de Polichinelle» de l'arsenal d'Israël est le vrai facteur déstabilisant dans la région (et pas le seul).

 

Tout cela ne constitue pas une raison pour « justifier» que l'Iran fasse la bombe. Mais si l'Iran se dotait de dix têtes et était en état de les lancer - il en est encore très loin- sur Israël, il serait annulé de la carte géographique par une riposte nucléaire (Israël dispose de 5 sous-marins indestructibles dotés par l'Allemagne de missiles à tête nucléaire ).

 

 

 

 

 

L'arsenal nucléaire israélien.

 

Si on avait voulu présenter à l'ONU la réalité nucléaire au Moyen-Orient, le contenu aurait été très différent de celui présenté par Nétanyahou : il s'agit du puissant arsenal nucléaire israélien encore enveloppédans l'omerta complice de l'Occident et qui, unique puissance nucléaire au Moyen Orient, possède entre 100 et 300 têtes, prêtes à être lancées par des missiles balistiques qui, comme le Jéricho 3 ont une portée de 8 à 9000 km. Outre les sous-marins fournis par l'Allemagne et qui croisent en Méditerranée orientale, dans la Mer Rouge et dans le Golfe Persique, prêts 24h sur 24 à lancer l'attaque nucléaire, Israël dispose, grâce aux États-Unis d'une vaste flotte aérienne (chasseurs-bombardiers, avions de chasse à double capacité, nucléaire et conventionnelle.

 

Mais Israël, à la différence de l'Iran, refuse d'admettre la possession d'un arsenal nucléaire (dont l'existence est reconnue par l'Agence internationale de l'énergie atomique -AlEA). Il refuse donc de participer à la Conférence qui doit avoir lieu à Helsinki au début 2013, conférence décidée par l'ONU à la demande des pays arabes soutenue pour la première fois par les États-Unis et à laquelle l'Iran doit participer. Son objet est clair: la création au Moyen Orient d'une zone dénucléarisée. On voit l'enjeu!

Pendant ce temps Israël continue à produire chaque année une quantité de plutonium suffisante pour fabriquer 10 à 15 bombes de la puissance de celle de Nagasaki. Sans oublier la grande probabilité d'une production d'une nouvelle génération d'armes nucléaires, miniaturisées plus facilement utilisables sur des objectifs ponctuels comme les sites nucléaires souterrains...

Aujourd'hui la mèche de la bombe - pas l'iranienne, encore virtuelle, montrée par Nétanyahou à l'ONU, mais la seule réellement existante, l'israélienne, peut être allumée à tout instant... .

Bernard RAVENEL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://ddata.over-blog.com/5/86/44/62/MENACE-DE-L-IRAN-OU-CONTRE.PDF

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 19:17

 

 

POUR L'ARRET IMMEDIAT DE LA CENTRALE NUCLEAIRE DU BUGEY

 

 

Comme toutes les centrales nucléaires, celle du Bugey rejette quotidiennement des produits radioactifs dont du carbone 14 et du tritium, des gaz rares comme le krypton 85, des halogènes comme l'iode 131, des aérosols qui portent atteinte à la santé des travailleurs du nucléaire et des populations.

Ce qui la distingue c'est son ancienneté: objet d'une des premières manifestations nucléaires en France, elle pollue depuis 1972, date de la mise en service de Bugey 1, le dernier réacteur UNGG (uranium naturel graphite gaz) construit par EDF, aujourd'hui en démantèlement. Ses quatre autres réacteurs, toujours en service, ont dépassé 30 ans.

 

Déjà 40 ans d'exploitation, et un danger permanent qui s'aggrave

 

Les risques techniques internes abondent, comme le montrent les multiples incidents déclarés à l'ASN et les avis de suite d'inspection que celle-ci réalise. Bien sûr, les incidents non déclarés ou non découverts seraient à rajouter.

Ainsi, depuis le début de l'année 2011 : vanne de confinement ouverte par deux fois, dépassement de la limite de puissance, déchargement de gravats radioactifs dans la carrière de la commune de Pérouges (en cause, la panne, depuis trois ans, du portique de détection !), indisponibilité d'un système de protection du réacteur (ce dernier défaut, particulièrement grave pour la sûreté, a perduré 16 jours sans que personne s'en aperçoive).

Huit incidents déclarés en 2010, six en 2009, trois en 2008, deux en 2007... On voit bien que cela s'aggrave avec l'ancienneté.

 

 

 

Une situation à haut risque pour près de trois millions d'habitants

 

8 centrale du Bugey se 1'0\;\e à environ 20 km à vol : J.seau de l'agglomération

}c:naise:

- 10 km de Meximieux

- 20 km de Vaulx-en-Velin, de Meyzieu, de Montluel, de l'Ile d'Abeau, d'Ambérieu

- 25 km de Bron, de Villeurbanne, de Bourgoin Jallieu, de La Tour du Pin

- 54 km de Chambéry

Quelque 1,88 millions d'habitants se trouvent à moins de 40 km de la centrale, 2,28 millions à moins de 50 km...

 

Eau potable

 

La centrale est construite sur les alluvions du Rhône, aquifère en échange direct avec le fleuve. Toute pollution sur le site se retrouve donc en quelques heures dans le Rhône. Or à 20 km en aval se trouve le plus grand champ captant d'eau potable d'Europe, lui aussi sur la nappe alluvialedu Rhone.

 

Ce champ captant, de Crepieux Charmy, alimente en eau potable la communauté urbaine de Lyon. 266861 m3 y sont pompés chaque jour dans 114 puits. Quatre autres puits sont situés dans la même zone, dont celui de Balan (débit:plus de 2 000 m3/jour), encore plus en amont et plus près de la centrale. Que se passerait-il en cas de pollution radioactive de toute la nappe alluviale du Rhône?

 

Séismes

. On est en zone sismique modérée revue à la hausse confirmée par L'IRSN (accélération au sol 0,145 g), zone sujette à des tremblements de terre fréquents. Le plus important connu fut celui de Chautagne en 1822 (intensité 8 MSK), dont l'épicentre était à 30 km environ du site de la centrale nucléaire. Lors de la construction, ce risque sismique a été minimisé dans les calculs, nécessitant des renforcements après coup comme à Fessenheim.

 

Inondations

 

La centrale du Bugey se trouve à quelques kilomètres à peine du confluent de l'Ain et du Rhône, un fleuve et son affluent particulièrement impétueux de par leurs fortes charges alluviales et leurs fortes pentes. L'Ain, le Rhône et leur affluents ont été aménagés au cours du XXe siècle pour limiter les risques d'inondation. Ainsi, il y a en amont des réacteurs :

8 barrages sur le Rhône n aval du lac Léman

5 sur le Fier, affluent du Rhône

5 sur l'Ain

d'autres sur les affluents de l'Ain

 

La plupart de ces barrages ont plus de 50 ans. Cinq d'entre eux sont particulièrement importants:

- Génissiat sur le Rhône, dont la construction a commencé en 1937, 104 m de haut et une retenue de 58 Mm3 (millions de m3)

-Vouglans sur l'Ain, 3ème retenue en France métropolitaine, 110 m de haut,

605 Mm3, construit de 1963 à 1968

- Coiselet sur l'Ain, 4 Mm3, construit en 1970

- Cize-Bolonzon, 5 Mm3, construit en 1931

- L'Allement sur l'Ain, 3 Mm3, construit en 1960 En cas de rupture d'un de ces barrages, la centrale du Bugey serait inondée.

 

S'il s'agit de Vouglans, les études ont évalué que la vague pourrait atteindre 14 mètres de haut sur la site de la centrale, plus que le tsunami à Fukushima. Or, selon une étude de l'école des Mines de Nancy, le lac de barrage de Vouglans est soumis à plusieurs risques: glissement de terrain, rupture du massif rocheux sur lequel s'appuie le barrage... La digue construite entre la centrale et le Rhône ne serait d'aucune utilité, car en plus d'être d'une hauteur insuffisante, elle n'est pas placée du bon côté. La vague arriverait de l'Ain et non du Rhône, c'est-à-dire du Nord et non du Sud-Est, position de la digue.

Le risque de rupture de barrage pourrait également venir de Génissiat, situé dans

l'axe de la faille active de la Vuache qui a provoqué le tremblement de terre d'Annecy en 1996. Heureusement le barrage a tenu, mais qu'en sera-t-il la prochaine fois?

 

Risques technologiques majeurs

 

Sur la même commune que la centrale nucléaire, le Parc Industriel de la Plaine de l'Ain accueille déjà trois entreprises classées Seveso 2.

Deux autres entreprises Seveso 2 doivent s'y implanterprochainement, regroupant

ainsi trois entreprises de chimie, un stockage de gaz de deux réservoirs de 1000 m3 de propane et trois réservoirs de 150 m3 de butane,une centrale électrique à gaz. Aucun plan de prévention des risques naturels ou technologiques n'est établi dans la commune. En cas de rupture du barrage de Vouglans, seule l'évacuation de la population est envisagée. Rien n'est prévu vis-à-vis des entreprises dangereuses. Quoiqu'il en soit, le personnel devrait être évacué. Quels seraient alors les risques de dégagement de produits toxiques et explosifs?

L'effet domino, c'est-à-dire les conséquences en chaîne, n'est pas pris en compte. Que deviendrait la centrale nucléaire du Bugey, submergée par plusieurs mètres d'eau et de boue, coupée d'alimentation électrique et/ou dont tout le personnel aurait été évacué en urgence, à moins qu'il ne soit décédé ?

 

Malgré le désastre de Fukushima, le lobby nucléaire s'entête

 

Alors que les Japonais ne veulent plus d'énergie nucléaire, les nucléocrates en France prétendent « bunkeriser le cœur des réacteurs pour les rendre invulnérables ». Ainsi, selon le rapport de l' Autorité de Sûreté Nucléaire de décembre 2011 :

- « La catastrophe survenue à [...] Fukushima Daiichi confirme que, malgré les

précautions prises pour la conception, la construction et le fonctionnement des installations nucléaires, un accident ne peut jamais être exclu ».

- « A J'issue des évaluations complémentaires de sûreté des installations nucléaires prioritaires, J'ASN considère que les installations examinées présentent un niveau de sûreté suffisant pour qu'elle ne demande l'arrêt immédiat d'aucune d'entre elles. Dans le même temps, l'ASN considère que la poursuite de leur exploitation nécessite d'augmenter dans les meilleurs délais, au-delà des marges de sûreté dont elles disposent déjà, leur robustesse face à des situations extrêmes ».

 

- « L'ASN imposera donc aux exploitants un ensemble de dispositions présentées dans l'annexe II au présent avis. Elle souligne particulièrementl'importance des mesures suivantes: Mise en place d'un "noyau dur" et de dispositions matérielles et organisationnelles permettant de maÎtriser les fonctions fondamentales de sûreté dans des situations extrêmes ».

 

La centrale du Bugey est donc concernée, mais on n'a ni la méthode, ni la « Force d'action rapide nucléaire» (FARN) ni les moyens qui demanderont au moins 10 ans et des dizaines de milliards. Cependant, sans attendre, l'ASN qui n'est plus à une contradiction près a autorisé EDF, en juillet dernier, à poursuivre l'exploitation du réacteur de Bugey 2 pour 10 ans jusqu'à ses 40 ans. Comment, dans ces conditions, peut-on autoriser EDF, à poursuivre l'exploitation des réacteurs sans faire courir le risque d'une catastrophe?

 

 

 

 

Arrêt immédiat des installations nucléaires!

 

Pour le collectif Stop Bugey, la catastrophe de Fukushima a rappelé, une fois de plus, l'insécurité de la filière nucléaire, et donc l'urgence à l'abandonner. En octobre 2011, à l'appel du collectif Stop Bugey, c'est ce que plusieurs milliers de manifestants sont venus dire devant les portes de la centrale. Depuis, en France, malgré les chaînes humaines du printemps et le changement politique, force est de constater que le débat sur l'arrêt du nucléaire est toujours occulté par le pouvoir et les nucléocrates, et que la catastrophe est oubliée.

 

Mais les antinucléaires à nouveau dans la rue le 13 octobre 2012 ont rappelé les dangers inouïs de cette filière et les conséquences catastrophiques d'un accident majeur, dont la probabilité qu'il s'en produise un en France dans les quelques années à venir se rapproche de la certitude. .

 

LES ALTERNATIFS DE SAVOIE EXIGENT :.

 

-l'arrêt immédiat des réacteurs nucléaires de Bugey et le renoncement au stockage des déchets nucléaires (ICEDA) au bord du Rhône;

 

- l'arrêt immédiat du nucléaire civil et militaire

 

 

 

Régis MOULARD

 

Pour s'associer à la lutte:

Coordination STOP BUGEY, www.stop-bugey. org / contact@stop-bugey.org

 

Les Alternatifs de Savoie : 73@alternatifs.org

http://alternatifsavoie.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://ddata.over-blog.com/5/86/44/62/pourquoi-faut-fermer-Gravelines.PDF

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 19:13

bugey ICEDA une poubelle

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 19:05

 

Parti et Mouvement social - le chantier ouvert par le psu

 

Voilà un livre qui devrait concerner tous les lecteurs de Rouge&Verl. Et pas seulement les anciens du PSU. Car il n'entre pas dans la catégorie des « je me souviens - c'était le bon temps» pas plus d'ailleurs que dans celle du « dis papa c'était comment ... ? »

Livre d'histoire mais aussi vrai livre militant qui interroge le présent des lulles et des mouvements sociaux à travers les tâtonnements du PSU post soixante-huitard mais aussi à travers ses déchi­rures et ses empoignades entre partisans de la construction d'un Parti révolutionnaire d'avant­garde et promoteurs d'un Mouvement politique de masse, ancré dans les mouvements sociaux.

Le débat sera violent, marqué de scissions (GR, PCMLF, GOP etc.) jusqu'aux Assises du Socia­lisme où Michel Rocard et la minorité décident d'adhérer au PS de François Millerrand. La place est désormais libre pour le développement du~ P2r:i MOlivement

 

Les luttes, ce sont bien sûr Lip et le Larzac remarquablement évoquées par Charles Piaget et Roland Vitot pour l'une et Alain Desjardins pour l'autre. C'est l'expérience de notre camarade Thérèse Carelle pour la reconnaissance des femmes au sein du Parti et dans les mouvements. Ce sont les grèves des OS de Renault, le combat pour ia reconnaissance des minorités nationales, contre l'aménagement de la côte d'Aquitaine, contre le nucléaire et la construction de la centrale Fessenheim (où l'on parle longuement du travail de notre camarade Roger Winterhalter). On y retrouvera avec plaisir des figures connues de la mouvance allermondialiste et autogestionnaire (comme J-M Harribey, du conseil scientifique d'ATTAC ou Serge Depaquit de l'ADELS).

 

Le récit de ces luttes est encadré par trois chapitres retraçant le contexte politique et économique des trois périodes étudiées (69-74, 74-78, 78-81) et des débats internes au PSU. De la création des Assemblées Ouvrières et Paysannes aux plans Alter régionaux en passant par les 14 thèses pour l'autogestion, ce sont l'intégration de l'écologie et du féminisme dans le combat politique, la recherche du parti mouvement et la mise en place des bases du projet autogestionnaire que l'on retrouve dans les débats etlulles du PSU.

Ce sont les mêmes recherches que les Alternatifs ont entreprises depuis leur dernier congrès àRouen en 2010.

Un livre à lire absolument pour construire une alternative au capitalisme. Un seul regret: son prix élevé. Mais il est toujours possible de se grouper à plusieurs pour l'acheter ou de demander à sa bibliothèque préférée d'en faire l'acquisition. .

J.FONTAINE

 

Parti et Mouvement social - Le chantier ouvert par le PSU

de Jean-Claude GILLET el Michel MOUSEL

t:Harmattan - 35 €

 

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 19:02

manif santé

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : alternative
  • : AUTOGESTIONNAIRES-FEMINISTES-ECOLOGISTES VERTS-ROUGES
  • Contact

WWW.ALTERNATIFS.ORG

                           

 

                         LES ALTERNATIFS

 

ORGANISATION POLITIQUE

40 RUE DE MALTE

PARIS 75011

TEL 01 43 57 44 80

 

MENSUEL:  ROUGE &VERT