Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 09:05

Grèce, France, Europe

L'austérité tue, la démocratie meurt.

Résistons !

MANIFESTATION À

PARIS

SAMEDI 20 JUIN, 15H

STALINGRAD À PLACE DE LA RÉPUBLIQUE

http://paris.demosphere.eu/rv/40357

En Grèce et dans de nombreux pays européens, les puissances de l’austérité bafouent les droits fondamentaux des populations et la démocratie pour protéger les intérêts financiers.

Elles érigent des murs aux frontières et provoquent ainsi de terribles catastrophes humaines.

Aujourd’hui, les institutions européennes et gouvernements tentent de faire plier la Grèce, d’étouffer les voix qui proposent une autre Europe, celle de la dignité, de la solidarité, de la justice sociale.

Du 20 au 27 juin se tiendra une grande semaine de mobilisation européenne.

Ensemble, à Rome, à Berlin, à Londres, à Athènes, à Madrid, à Bruxelles, à Paris et dans de nombreuses autres villes, nous répondrons à l’appel des mouvements grecs « Unis contre l’austérité et l’injustice sociale ».

En France, un appel à mobilisation a été lancé par des personnalités, organisations associatives, syndicales, politiques, sous forme d’une pétition ayant rassemblé plus de 20 000 signatures « La Grèce, une chance pour l’Europe».

La Grèce, une chance pour l’Europe :

«Nous demandons instamment à François Hollande de s'opposer à l’étranglement financier de la Grèce, ce double déni de démocratie par lequel il renie ses engagements devant les Français et nie le droit des Grecs à décider de leur destin. Nous appelons nos députés, élus de juin 2012, à se rappeler pourquoi et pour quoi ils ont été élus.

Nous participerons aux actions conjointes organisées à la mi-juin à l'initiative des mouvements sociaux européens, à partir de nos villages et quartiers, de nos lieux de travail et d’étude, pour dire ensemble: nous sommes avec les Grecs pour la dignité et la justice, pour une autre Europe.»

Des actions, débats, rassemblements se tiendront partout en France. Nous vous invitons à prendre part à leur organisation, voire à en initier dans vos quartiers, villes ou villages.

A Paris, une manifestation aura lieu samedi 20 juin.Départ 15h de Stalingrad pour la place de la République où se tiendront ensuite des assemblées citoyennes et un rassemblement festif.

Mobilisons-nous pour arrêter le massacre des droits et de la démocratie. Et pour dire aux institutions et dirigeants européens : non, vous ne nous représentez pas, votre Europe n’est pas la nôtre !

Repost 0
Published by gérard JAMME
commenter cet article
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 11:13

Débat avec Bernard Friot

Sortir du marché du travail et de la propriété lucrative ?

18 juin 2015 De 19 h à 21h

AGECA salle 9

177 rue de Charonne

(M° Charonne ou Alexandre Dumas)

MEMBRE DU Ensemble ! pour l’émancipation

Troisième séance

18 juin 2015 De 19 h à 21h

AGECA

salle 9

177 rue de Charonne

(M° Charonne ou Alexandre Dumas)

Sortir du marché du travail

et de la propriété lucrative ?

Débat avec Bernard Friot

Sociologue et économiste, auteur de L’enjeu du salaire, 2012, Puissances du salariat. Nouvelle édition, 2012, et Emanciper le travail, entretiens avec Patrick Zech, 2014.

Bernard Friot replace « le salaire à vie » dans la grande transformation qui inclut l’essor de la Protection sociale. Il ne s’agit pas seulement de pédagogie.

Une partie de ses arguments a soulevé des objections.

Des appréciations diverses restent en débat dans le mouvement Ensemble !

Notre discussion permettra sans doute de mieux dégager un accord avec l’objectif

que Bernard résume : « supprimer le marché du travail est inséparable de la bataille

pour la généralisation de la copropriété d’usage de tous les outils de travail ».

La sécurité sociale doit être comprise au sein de la grande transformation du salaire opérée grâce aux luttes de la classe ouvrière entre 1920 et 1920. Il ne s’agit pas du prix de la force de travail mais de la reconnaissance d’une qualification de producteur attachée soit au poste de travail (dans la convention collective) soit à la personne même du salarié (dans les grades du statut de la fonction publique). Elle n’est pas un partage solidaire de la valeur d’échange mais unle salaire de producteurs d’une valeur salariale, qui est subversive de la valeur d’échange capitaliste, qu’ils soient retraités, soignants, parents ou chômeurs, et non pas comme la couverture de leurs besoins par un partage plus solidaire de la valeur d’échange, c’est l’inscrire dans la grande transformation du salaire qu’opère la classe ouvrière entre 1920 et 1970..

Elle a combattu son caractère de prix de la force de travail (c’est-à-dire de couverture des besoins, de pouvoir d’achat) pour l’instituer comme reconnaissance de la qualification du producteur attachée soit au poste de travail dans les emplois définis par la convention collective (ce qui maintient le marché du travail), soit à la personne même du salarié dans les grades du statut de la fonction publique (et dans une moindre mesure à l’EDF et à la SNCF).

Le salaire à vie des fonctionnaires, des retraités, des soignants, peut aujourd’hui être généralisé à tous de 18 ans à la mort, et affirmé donc comme un droit politique, si son . Pour cela, il faut que son institution continue d’être construite par une croissance de la part du PIB produite par ceux que paie la socialisation de la valeur dans l’impôt salaire (contre l’impôt de solidarité) et dans la cotisation salaire (contre la cotisation-prévoyance).

Cette bataille pour la croissance de la part du PIB mutualisée pour payer les salaires à vie et supprimer le marché du travail est inséparable de la bataille pour la généralisation de la copropriété d’usage de tous les outils de travail.

La C’est pourquoi la suppression de la propriété lucrative est aujourd’hui possible. Elle pourra s’appuyer sur grâce à la généralisation du subventionnement de l’investissement par une cotisation économique qui complètera la socialisation anticapitaliste du PIB en poursuivant la suppression du binôme profit/crédit commencée avec la subvention des équipements publics par le trésor public et les caisses de sécurité sociale.

C’est sur cette base qu’il est possible de continuer d’inventer et d’instituer enfin politiquement un travail libéré de l’emprise capitaliste.

Discutant : Pierre Cours-Salies (Ensemble !)

Faisons ressortir des points forts, trop peu discutés, que je partage.

Mieux vaut savoir que la question reste en débat dans le mouvement Ensemble

Bernard Friot replace « le salaire à vie » dans la grande transformation qui inclut l’essor de la Protection sociale.

Il ne s’agit pas seulement de pédagogie. Certes, dans le Programme du CNR, était prévu, en plus des trois connus (santé, retraites, familles), un quatrième pilier de la protection sociale, la garantie de l’emploi toute la vie, vraie mise à l’abri de l’insécurité de la mise au chômage des individus.

Pour en montrer la possibilité, il fait flèche de tous bois. Une partie des arguments de Bernard Friot a soulevé des objections, qui concernent le sens du notamment le sens de « partage plus solidaire de la valeur d’échange » ; ou de « la croissance de la part du PIB mutualisée pour payer les salaires à vie ».

En revanche, tout mon soutien va à l’objectif que Bernard résume Mais demeure l’essentiel, l’objectif de l’émancipation du travail : « supprimer le marché du travail est inséparable de la bataille pour la généralisation de la copropriété d’usage de tous les outils de travail ».

Cela implique une sortie, au moins partielle, de la logique capitaliste : les salarié.e.s ne seraient plus des unités de force de travail, plus ou moins vendables sur un « marché ». Cette possibilité serait à la hauteur des potentialités actuelles de la société : les savoir-faire collectifs et individuels ont besoin de droits – inséparables pour l’appropriation, les pouvoirs collectifs des travailleurs et les garanties individuelles pour chacun.

Cet objectif réalisable aura été, affirme Bernard Friot, d’actualité depuis des dizaines d’années… ; raison de plus pour en discuter maintenant sans tarder.

de

www.ensemble-fdg.org

contact@ensemble-fdg.org

Repost 0
Published by gérard JAMME
commenter cet article
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 15:57

Journée de formation et de travail CAC/ATTAC

Lundi 8 juin 2015 de 9h30 à 17h à l’AGECA

177 rue de Charonne - 75011 Paris - métro Alexandre Dumas

Les Social Impact bonds, innovation financière

ou projet de société marchande totale ?

Bonjour,

En novembre dernier, nous avons été alertés par l'arrivée en France d'un projet de financement des

besoins sociaux par des financeurs privés, sous le nom d’« Investissements à Impact Social » (IIS) avec

comme coeur du projet les « Social Impact Bonds » (SIB). Depuis lors, une multitude de messages prépare insensiblement la société toute entière à adopter sans méfiance les « SIB », vantant la nécessité « d'innovations financières », les soi-disant « opportunités de financement que représentent les investissements sociaux », « la nécessité d’améliorer la gouvernance des associations face aux exigences

des financeurs », sans expliquer réellement le contenu de ces expressions.

Aussi, le CAC et ATTAC ont décidé d’unir leurs efforts pour montrer que ce projet constitue une solution ruineuse pour les finances publiques (comme l’ont été les partenariats public-privé) et asservissante pour les projets associatifs. Il est en effet nécessaire d'alerter largement les citoyens et les associations sur le contenu des mesures envisagées et de demander au gouvernement d’y renoncer.

Afin de préparer une campagne d’action commune, une journée de travail et de formation est organisée :

Lundi 8 juin 2015 de 9h30 à 17h

à l’AGECA, 177 rue de Charonne 75011 Paris (métro Charonne ou Alexandre Dumas)

Vous trouverez ci-dessous la proposition de déroulement de cette journée. Merci de nous confirmer votre participation, ou d’y signaler votre souhait de participer à la suite de ce travail commun même sans participer à cette journée.

Si d’autres organisations souhaitent être partenaires de la démarche, elles sont évidemment les bienvenues.

Solidairement,

Jean-Claude Boual pour le CAC Elen Riot pour ATTAC

Collectif des Associations Citoyennes

108, rue Saint-Maur 75011 Paris – contact@associations-citoyennes.net

www.associations-citoyennes.net -

Programme de la journée de formation et de travail du 8 juin :

Les Social Impact Bonds, innovation financière ou projet de société marchande totale ?

Objectifs

Cette journée, co-organisée par le Collectif des Associations Citoyennes et ATTAC, poursuit quatre objectifs :

- partager beaucoup plus largement l’information relative au projet d’investissement à impact social et aux « Social Impact Bond » (SIB ou obligations à impact social en français) afin que les militants puissent eux-mêmes rediffuser l’information ;

- croiser les analyses du CAC avec celles d’ATTAC et d’autres mouvements ;

- expliciter en quoi ce projet est porteur d’un choix de société au niveau mondial ;

- préparer une campagne d’action commune pour alerter l’opinion et les organisations sur le sens et la portée de ce projet.

Déroulement

09h 30 Conférence gesticulée : extrait de la conférence gesticulée sur l’Economie Sociale et Solitaire

10h 00 Introduction globale : historique et évolution du projet par Jean-Claude Boual et Elen Riot

10h 45 Ateliers :

- Explication du mécanisme des SIB et réflexion sur les conséquences pour les finances publiques et pour les associations (celles qui seront amenées à souscrire de tels contrats et celles qui ne le feront pas) ;

- Partenariats public-privé et stratégie des banques. En quoi les « Social Impact Bond » comme les

« développement impact bonds », sont dans la logique des partenariats public-privé et constituent un

élément important de la stratégie des banques et des investisseurs au niveau national et international ?

- SIB et loi ESS : quels changements apporte la loi ESS ? Comment les SIB prennent place parmi les outils financiers mis en place par la loi ESS. La loi ESS a-t-elle été récupérée ? Quelles propositions alternatives ?

- Un choix de société ? Quels choix de société apparaissent à travers l’analyse des textes fondateurs du projet et de la rhétorique développée par ses promoteurs, quelle conception alternative leur opposer à partir des pratiques associatives citoyennes ?

12h 30 Repas (pique nique auberge espagnole avec mise en commun de ce que chacun a apporté)

13h 45 Compte rendu des ateliers (succinct)

14h 30 Table ronde d’introduction au débat : comment agir ensemble pour amplifier un mouvement d’opposition à ce projet ? Quels liens à faire avec TAFTA, CETA, etc. ? Quelles propositions alternatives ?

15h 30 Débat général

16h 15 Programme de travail et appel aux volontaires pour élargir le groupe de travail et poursuivre l’analyse, la veille, l’information (notamment organiser un atelier à l’Université d’été d’ATTAC, répondre aux demandes d’intervention en régions) et lancer une campagne médiatique.

16h 30 Conclusions et fin des travaux

format PDF Cliquer ci-dessous

Repost 0
Published by gérard JAMME
commenter cet article
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 08:57
GENS DE GAZA 3 JUIN PARIS
Repost 0
Published by gérard JAMME
commenter cet article
28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 15:05
Vendredi 5 juin 2015

à 19h00, 6 avenue Mathurin Moreau, Paris 75019

(Métro Colonel Fabien)

 

 

Débat animé par Didier Monciaud (Cahiers d’Histoire. Revue d’histoire critique)

 

 

Med Hondo est un réalisateur, scénariste, acteur et producteur français. Né en 1936, à Oujda, ses racines sont au nord-ouest de l’Afrique, entre Mauritanie, Algérie et Maroc. Il découvre le théâtre et devient acteur. Au cinéma, il joue dans Un homme de trop (1966) de Costa-Gavras et dans Promenade avec l'amour et la mort (1969) de John Huston. En 1969, il

réalise avec très peu de moyens Soleil Ô sur la condition des ouvriers immigrants. Sélectionné à Cannes, il remporte plusieurs prix mais son film est interdit par la suite dans divers pays.

 

Présentation au format PDF- Cliquer cidessous

Repost 0
Published by gérard JAMME
commenter cet article
16 mai 2015 6 16 /05 /mai /2015 17:08
UNIVERSITE D'ENSEMBLE 2015
Repost 0
Published by alternatifs95
commenter cet article
4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 09:26
PIAF  PIERRELAYE 95 LE 9 MAI 2015
PIAF  PIERRELAYE 95 LE 9 MAI 2015
Repost 0
Published by alternatifs95
commenter cet article
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 19:45
SAINT OUEN L'AUMONE 5 MAI UTOPIA
Repost 0
Published by alternatifs95
commenter cet article
17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 08:55

13h – 17h Table-rondes " Sauvons le Climat, pas le TAFTA ! "

Organisées par Attac France
avec le soutien du collectif Stop TAFTA et de la région Île-de-France
Mairie de Montreuil

avec Emmanuel Aze (Confédération Paysanne), Christophe Bonneuil (historien des sciences, chargé de recherche au CNRS), Hélène Cabioc’h (Aitec), Amélie Canonne (Aitec), Maxime Combes (Attac), Susan George (Attac), Alix Mazounie (Réseau Action Climat), Clara Paillard (syndicaliste, campagne One million climate jobs), Yash Tandon (ex-directeur du South Center, auteur de Trade is War), Jean Ziegler (auteur, ex-rapporteur de l’ONU sur le droit à l’alimentation)

17h Départ collectif pour la manifestation
Mairie de Montreuil

18h manifestation : Place de la République – Place Stalingrad, Paris

Stop TAFTA et CETA ! Non aux traités des multinationales

A l’appel du collectif national. Pour l’agriculture paysanne, la santé, le climat, l’emploi et la démocratie : Stop TAFTA !

19h repas partagé
Place Stalingrad, Paris

Repost 0
Published by alternatifs95
commenter cet article
17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 08:47
SAMEDI 18 AVRIL 20 H 30   PARIS

20h30 Flash mob, grand bal des vampires, soirée festive

Place Stalingrad, Paris

Amenez les capes, on amène le sang et les dents !

Le TAFTA et les autres traités de libre-échange ne prospèrent que grâce à l’opacité
qui les entoure. C’est en exposant ces vampires à la lumière que nous les ferons disparaître. Le 18 avril lors de la journée mondiale d’action contre les traités de libre-échange faisons jouer l’ “effet Dracula”, braquons nos projecteurs sur ces terribles accords !

Repost 0
Published by alternatifs95
commenter cet article

Présentation

  • : alternative
  • alternative
  • : AUTOGESTIONNAIRES-FEMINISTES-ECOLOGISTES VERTS-ROUGES
  • Contact

WWW.ALTERNATIFS.ORG

                           

 

                         LES ALTERNATIFS

 

ORGANISATION POLITIQUE

40 RUE DE MALTE

PARIS 75011

TEL 01 43 57 44 80

 

MENSUEL:  ROUGE &VERT